actions sociales/égalité H/F/interview/rencontre

S’engager pour l’égalité professionnelle

Depuis 25 ans, l’association Bourguignonne FETE – Femme, Egalité, Emploi – s’engage pour l’égalité professionnelle.  Rencontre avec Canelle Rechain, chargée de mission Egalité chez FETE.

Comment est née FETE ?

« En 1991, l’association « Féminin Technique » est créée par des personnels de l’Education Nationale et du secteur de la formation et de l’orientation essentiellement. En 2006, celle-ci se voit transformée en SCIC (société coopérative d’intérêt collectif). Aujourd’hui, FETE est finalement le regroupement d’une association et d’une SCIC. Elle comprend 9 salariées, réparties sur trois locaux (Dijon, Nevers et Auxerre) mais intervenant sur toute la zone Grand-Est. »

Quels sont ses objectifs ?

« Ses objectifs sont de faire avancer l’égalité et la mixité professionnelles et de faire évoluer les représentations et les pratiques. Nous nous focalisons pour cela sur trois axes : la sensibilisation (par le biais d’actions dans les établissements scolaires par exemple), la formation des personnels (notamment des personnels de l’Education Nationale, de l’insertion professionnelle), et l’accompagnement des entreprises et des syndicats dans la négociation d’accords égalité. FETE est également présente auprès des municipalités qui souhaitent s’inscrire dans une politique de ville prenant en compte l’égalité femmes/hommes. Enfin, FETE soutient dans leurs démarches des femmes désireuses de se reconvertir vers des métiers peu féminisés. »

Quelle formation avez-vous suivie ?

« Je suis diplômée d’un Master GEPS (Genre, Egalité et Politiques sociales) suivi à l’Université Toulouse 2 entre 2013 et 2015. Avant de rejoindre l’équipe de FETE où j’exerce depuis un peu plus d’un mois dans le cadre d’un remplacement de congé maternité, j’ai travaillé dans un CIDFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles). »

Concrètement, quelles sont les actions menées dans le cadre de l’association ?

« Notre effort se concentre sur la sensibilisation : l’idée est de réaliser un vrai travail de fond, afin que les gens se saisissent de ces questions, s’impliquent et mettent en place des actions concrètes pour faire évoluer les pratiques et les mentalités. Il ne s’agit pas uniquement d’organiser des événements mais de travailler dans la co-construction avec de nombreux partenaires sur les différents territoires. De manière générale, les publics participent volontiers à notre démarche. Dernièrement, nous avons organisé une conférence sur la parité en politique au Conseil Départemental de la Côte d’Or. La SCIC a mis en place un projet dédié à l’accompagnement des délégué-e-s syndicales/syndicaux qui vise à les accompagner dans la négociation des accords « égalité professionnelle et qualité de vie au travail ». Par ce biais, FETE tend à démontrer aux entreprises les enjeux de l’égalité professionnelle et s’emploie à définir des actions visant à réduire, voire à supprimer les différences de traitements qui persistent entre femmes et hommes dans les entreprises. C’est un travail de longue haleine qui doit être réalisé au cas par cas pour pouvoir porter ses fruits.

Il y a par ailleurs les Semaines de la mixité des formations et des métiers (au printemps dans l’Yonne et dans la Nièvre, à l’automne en Saône-et-Loire et en Haute Côte d’Or), l’occasion d’inviter des partenaires, d’organiser des ciné-débats, des visites d’entreprises, des animations sportives, ou encore des lectures de contes sur l’égalité homme-femme… »

Quels sont vos projets pour la suite ?

« Nous allons continuer de porter le sujet de l’égalité professionnelle en Bourgogne – Franche-Comté, en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine et sur les territoires qui sont en demande.

Nous souhaitons aussi renforcer notre présence auprès des représentant-e-s syndicales/syndicaux pour poursuivre la réalisation d’accords dotés d’un réel contenu dans les entreprises de plus de 50 salariés.

Nous avons aussi un projet de création de spots radio par des lycéens qui devraient être diffusés sur des radios locales, et d’un nouveau théâtre forum autour des discriminations faites aux femmes dans la sphère professionnelle.

Enfin,  nous souhaitons valoriser notre centre de ressources, composé d’outils de communication ou de supports pour la sensibilisation, mais aussi de documents divers ayant trait à l’égalité professionnelle (rapports, ouvrages). Nous envisageons ainsi de numériser ces documents pour les mettre en ligne sur notre site. Nous sommes d’ailleurs à la recherche de bénévoles pouvant nous aider sur ce domaine, mais également dans d’autres missions.

Enfin nous envisageons de fêter les 25 ans de FETE avec une rétrospective et les évolutions constatées à l’occasion de notre travail de terrain réalisé durant toutes ces années. »

Propos recueillis par Kattia et Marion.


 

Pour en savoir plus : http://www.fete-bourgogne.org/ et www.accordegalite.org

FETE est également présente sur les réseaux sociaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s