actions sociales/antipub

Les Déboulonneurs

Créé il y a onze ans, le collectif antipub Les Déboulonneurs lutte contre l’invasion des panneaux publicitaires dans notre espace public seul endroit où l’on ne peut pas s’en protéger, contrairement à la TV – on peut ne pas l’allumer – ou Internet – les bloqueurs de pub sont efficaces ! Quelques rappels ici.

Des intermittents du spectacle à l’origine du mouvement

Le mouvement est né au sein de la mobilisation des intermittents de 2004-2005 à Paris (pour se rafraîchir la mémoire, c’est ). Près d’un millier d’entre eux étaient effectivement descendus dans le métro parisien pour barbouiller des affiches publicitaires. On pouvait notamment y lire les « slogans » suivants : « La pub tue la tête » ou encore, sur une affiche des Galeries Lafayette que l’on connaît pour leur inclination pour les publicités sexistes : «Les femmes ne sont pas à vendre ».

1833122-galeries

L’une des dernières affiches publicitaires des Galeries…

Sur ces mille personnes, 62 avaient été arrêtées et avaient écopé d’une amende suite à un procès.

Cet épisode a donc permis la création de l’association et avec elle, des actions plus réfléchies, permettant aux Déboulonneurs de prendre moins de risques. Leur stratégie repose sur la désobéissance civile et par conséquent, sur la non-violence. Les dégradations faites sont des dégradations légères ; les panneaux sont barbouillés à la bombe de peinture.

Les Déboulonneurs de Lille : actions, procès et Festival automnal

Les deux villes-mères du mouvement sont Paris et Rouen mais l’association s’étend aujourd’hui à cinq villes en France, dont Lille, particulièrement active, avec des actions collectives quasi mensuelles. En 10 ans, 90 actions ont ainsi pu être menées dans la ville. Si Les Déboulonneurs y sont aussi actifs, c’est que la municipalité a donné l’ordre de ne pas les poursuivre.
Mais le collectif voit quand même dans les procès l’occasion pour le Réseau de s’exprimer, d’expliquer et de justifier ses actions. D’ailleurs les peines sont souvent légères, parfois un euro d’amende symbolique. On note surtout trois relaxes suite à trois procès et ce, pour différentes raisons : au nom de la liberté d’expression tout d’abord, puis au nom de l’Etat de nécessité (le juge a estimé que la publicité représentait alors un danger pour l’Etat) et enfin, pour absence de dégradations. En effet, dans ce cas, l’afficheur n’avait pas porté plainte, et pour cause : l’emplacement du panneau publicitaire était illégal… Il faut savoir ainsi qu’un tiers des panneaux sont illégaux. Et les Déboulonneurs savent évidemment bien les débusquer. Pour cela, le collectif porte une attention particulière au code de l’environnement et aux règlements locaux. Cette expertise leur vient de l’association Paysages de France avec laquelle les Déboulonneurs collaborent souvent.

Toutefois, depuis le printemps 2016, Les Déboulonneurs ont pu observer un changement de politique à Lille. En mars, trois personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue pour « action en réunion ». Plus récemment, Marion, militante de l’association que nous avons interviewée pour l’occasion, a également fait l’expérience de la garde à vue pour refus d’ADN. Elle est convoquée devant le juge ce mois-ci.

C’est d’ailleurs durant ce mois d’octobre que se déroulera la 4ème édition du Festival antipub de dépollution mentale à Lille, plus précisément les 14, 15 et 16 du mois. Au programme : des ateliers, des conférences-débats, des projections… Le détail de ces journées se trouve ici. Et pour celles et ceux qui ne pourront y assister, un enregistrement des conférences est prévu en vue d’une diffusion sur le net.

Les Déboulonneurs de Lille sont présents sur la Toile via leur site web mais également via leur compte Twitter. N’hésitez pas à les suivre pour en savoir plus sur leurs actions et sur les actualités du milieu antipub… ou pour les soutenir, tout simplement !

Grand merci à Marion, du collectif Les Déboulonneurs de Lille, pour sa participation précieuse à Journalter.

Propos recueillis par Marion.

Publicités

Une réflexion sur “Les Déboulonneurs

  1. Pingback: Nettoyer la marée noire sur la matière grise* | Journalter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s