actions sociales/antipub

Nettoyer la marée noire sur la matière grise*

Dans deux articles publiés sur le site l’an dernier (juin et octobre 2016), nous vous avions déjà présenté deux réseaux antipub : RAP (Résistance à l’Agression publicitaire), fondé en 1992, et Les Déboulonneurs, créé en 2005.

Mais ce ne sont évidemment pas les seuls à lutter contre la publicité sur notre territoire. En effet les antipub(s) sont nombreux en France et chacun combat à sa façon l’invasion publicitaire, en défendant par là même le droit de « non-réception » des messages commerciaux. Le Président de l’association RAP, Khaled Gaiji, nous l’expliquait d’ailleurs bien en ces termes : « Chacun doit être libre de recevoir ou de ne pas recevoir un message publicitaire. »

Nous avons souhaité ici prolonger ces articles en vous présentant briévement deux autres collectifs antipub français majeurs, acteurs de la lutte antipub depuis plus ou moins 20 ans :

Paysages de France

Comme son nom l’indique, cette association fondée en 1992 lutte principalement contre la pollution visuelle et pour la préservation de nos paysages – en zones urbaines et non-urbaines.

Réseau national, Paysages de France organise ses actions localement autour de délégués régionaux ou de correspondants locaux.  Si son siège social se situe à la Maison de la nature et de l’environnement de l’Isère, à Grenoble, le combat mené par Paysages de France s’étend donc aussi, grâce à ses adhérents, sur l’ensemble du territoire français, y compris l’Outre-mer.

Les Casseurs de pub

Fondée en 1999 et basée aujourd’hui dans le 6ème arrondissement Lyonnais, cette association utilise l’art et l’argumentation pour combattre et critiquer notre société d’ultra-consommation. Elle diffuse ainsi deux publications : une revue annuelle, Casseurs de pub, et un journal mensuel, la Décroissance. Toutes deux sont tirées à 4500 exemplaires. L’association utilise également ces revues pour promouvoir des initiatives alternatives en relayant des événements comme « La Journée sans achat » ou « la Semaine sans télé ».

Sur le plan artistique, elle touche tous les domaines, en réalisant films d’animation, en organisant spectacles et expositions (affiches de publicités fausses ou détournées).

Parmi ses partenaires, on retrouve notamment Paysages de France mais aussi l’association RAP et le collectif Les Déboulonneurs, lesquels bénéficient également d’antennes à Lyon.

On relèvera enfin une anecdote intéressante sur l’origine de l’association : son fondateur, Vincent Cheynet, est un ancien publicitaire. Il a effectivement travaillé pendant une dizaine d’années en tant que directeur artistique pour le Groupe Publicis.

Tous ces acteurs ont une démarche non-violente. Leur but premier est d’éveiller les consciences, notamment en se réappropriant l’espace public, depuis trop longtemps utilisé comme le support publicitaire géant des annonceurs.


Pour en savoir plus :

Site web de Paysages de France | Site web des Casseurs de pub

*Citation en titre : slogan antipub relevé dans une station de métro parisienne.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s