actions sociales

Agir autrement avec l’association Cap ou pas cap

Créée en 2013, l’association parisienne Cap ou pas cap (Comprendre et agir) vise à promouvoir et construire un monde plus équitable et plus solidaire. 

Cap ou pas cap s’est d’abord donnée pour mission de recenser le plus grand nombre d’initiatives citoyennes en cours sur  le territoire via une carte numérique mise à jour régulièrement sur son site. Le référencement est participatif : chacun peut proposer une alternative à référencer mais celle-ci est bien évidemment soumise à modération  avant d’être publiée.

cap.png

Sur cette page, l’association propose également un moteur de recherche qui permet de trier les alternatives par grande thématique : « co-éduquer mes enfants », « cultiver la terre », « s’informer autrement », « se loger autrement », « manger sain et local »… pour n’en citer que quelques-unes. L’objectif est d’inciter les citoyens désireux de reprendre en main leurs modes de vie et de participer à une société plus juste et plus humaine, à rejoindre ces différents bâtisseurs du changement. Pour promouvoir ces nombreuses actions, l’association organise également des espaces de rencontres citoyen(ne)s : balades des alternatives, projections-débats, ateliers de sensibilisation et de formation…

Mais l’association ne fait pas uniquement la promotion des alternatives, elle en est aussi à l’origine, notamment par des actions menées en région parisienne comme celles des Frigos solidaires, pour venir en aide aux personnes les plus démunies. Les Frigos solidaires (le modèle nous vient d’Allemagne) reposent sur les dons des citoyens ou des magasins – dépôt des invendus, par exemple. Les denrées alimentaires sont mises à disposition gratuitement et sans obligation de réciprocité. Cette initiative permet également de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Il existe d’autres frigos solidaires en France, dans les villes de Lille et de Grenoble notamment. À Montpellier, le premier frigo solidaire a vu le jour cet été. Ce garde-manger en libre service a été mis en place par Dorian Oulaidi, un commerçant du centre-ville.


Pour en savoir plus :

Le site de Cap ou pas cap

A propos des frigos solidaires

Publicités

Une réflexion sur “Agir autrement avec l’association Cap ou pas cap

  1. Pingback: Des médias participatifs et citoyens pour s’informer et se former : l’exemple de « Fragil , basé à Nantes. | «Journalter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s